Norbert’s Gambit pour convertir des devises à faible coût

Supposons que vous souhaitiez investir dans votre compte $US, mais sans payer les énormes frais de conversion sur les taux de change (souvent près de 3%).

Connaissez-vous ce truc du coyote qui tousse, le Norbert’s Gambit ? J’utilise ce truc régulièrement.

Il faut pour utiliser ce truc deux comptes de courtage: l’un en $US, l’autre en CAD$ (ce que vous avez possiblement déjà).

L’idée est d’acheter un titre qui se transige autant à Toronto qu’à New York, par exemple une banque canadienne comme TD. Je vais nommer un tel titre: bimarché. Vous achetez le titre bimarché dans votre compte canadien, et vous demandez ensuite à votre courtier de le transférer dans votre compte US. Cette opération se fait normalement sans frais.

Évidemment, le prix du titre sera différent une fois transféré, pour refléter sa valeur dans la nouvelle devise, mais sans « spread » ajouté lorsque vous achetez des devises directement ni frais de commission (excepté sur l’achat et la vente des titres, dans mon cas, 20$ au total. Pour que cette approche soit rentable, vous devez convertir plus de 1000$ à la fois). Vous pouvez ensuite simplement vendre votre titre, dans votre compte $US. Et voilà. Vous avez maintenant des $US.

Je souhaite aussi parfois rebalancer mon exposition en argent américain. Par exemple, j’ai acheté beaucoup de dollars américains quand le taux de change était près de la parité. Maintenant que le huard est beaucoup plus faible, ma valeur net en dollars américain est disproportionné, je suis en quelque sorte surexposé au dollar américain.

Que faire? Au lieu d’appliquer le truc intégralement à l’envers et de retourner mes titres dans mon compte canadien, j’utilise un titre bimarché que je possède déjà (et que je souhaite conserver) dans mon compte canadien, par exemple TD. Je le vends et je rachète immédiatement ce titre dans mon compte $US. Par exemple, supposons que j’avais pour 10,000CAD$ de TD dans mon compte canadien, je le vends et ré-achète dans mon compte américain au coût de US$7000. À partir de cet instant, c’est exactement comme si j’avais converti US$7000 en dollars canadiens et j’ai 10,000$ dans mon compte canadien pour investir ailleurs. Si un jour je veux reconvertir en $US, je n’aurai qu’à faire le processus inverse. Pour éviter les impacts fiscaux, je ne fais ces opérations qu’à l’intérieur d’un REER ou d’un CELI.