Viser l’indépendance financière est risqué!

Chercher à atteindre son indépendance financière est risqué! Épargner, mettre de l’argent de côté, viser la règle du 4% (ou 3.5% ou des dividendes rapportant l’équivalent), mettre l’essentiel de son épargne dans les marchés financiers, analyser ses chiffres, calculer, calculer et encore calculer. Tout ça ne va pas vous protéger du plus grand risque: celui d’avoir travaillé trop longtemps dans une job que vous détestez.

Continuer la lecture de « Viser l’indépendance financière est risqué! »

Y a-t-il encore une place pour les obligations dans un portefeuille en 2017?

Les obligations n’ont pas la cote, ces temps-ci. Quand on mentionne le mot « obligations » dans une conversation, ça évoque les couvertures en patchwork, l’odeur de la pipe, les papparmanes, la crème de menthe et les petites enveloppes brunes de Desjardins dans laquelle on déposait jadis 0.25$ par semaine.

Bref, c’est pas très FinTech, pas très 2017. Mais mon grand-père, mort en 1985, me disait toujours: « vous autres pis vos iPhones! » Cette parole de sagesse ne m’a rien apporté de spécial. Ceci dit, à part d’accentuer mes rhumatismes, des obligations, en 2017, est-ce que ça a encore une place dans nos portefeuilles?

Continuer la lecture de « Y a-t-il encore une place pour les obligations dans un portefeuille en 2017? »

Le véritable effet du « compounding »

C’est connu, la composition des intérêts ou des rendements crée, sur le long terme, beaucoup de richesse. Mais dans la vraie vie, c’est rare qu’une personne va mettre 10,000$ dans un placement et le laisser composer pendant 50 ans. Dans la vraie vie, les personnes qui épargnent voient leur richesse exploser même quand elles n’investissent pas directement l’argent économisé. Elles bénéficient d’une composition d’un rendement en bonne partie caché!

Continuer la lecture de « Le véritable effet du « compounding » »

Stratégies de décaissement (réflexions préliminaires)

Je prévoyais déjà éventuellement écrire un article sur le sujet, mais comme on m’a questionné à ce sujet, j’ai décidé de le faire maintenant plutôt que de fournir une longue réponse dans un commentaire! Quelle est ma stratégie actuelle et prévue de décaissement, maintenant que je n’ai plus de revenus réguliers? Voyons voir…

Continuer la lecture de « Stratégies de décaissement (réflexions préliminaires) »

Bilan financier au 30 Novembre 2017

(note: pour la première fois depuis mon départ, j’ai eu des revenus d’emploi en tant que consultant. Je me suis dit que ça serait utile de savoir où j’en serais si j’avais pris une retraite totale: en d’autres mots, mon taux de retrait de 3.5% aurait-il fonctionné dans un contexte de retraite totale? J’ai l’intention de continuer à simuler du mieux que je peux ma situation si je n’avais pas obtenu de revenus autres que ceux provenant de mes investissements. Pour ce faire, je vais m’ouvrir un compte de courtage ailleurs que chez Disnat, quelque chose que je voulais faire de toute façon).

Portefeuille « retraite totale » au 3 novembre 2017 : 709,500$, en hausse de 9,000$ par rapport au mois précédent. La hausse est due aux rendements de mes actifs financiers qui ont excédé mes dépenses.

Portefeuille réel au 3 novembre 2017 : 714,000$, en hausse de 13,500$ par rapport au mois précédent. La hausse est attribuable à des revenus de travail autonome (4500$ après impôts) et aux rendements de mes actifs financiers qui ensemble ont excédé de 13,500$ mes dépenses.  Continuer la lecture de « Bilan financier au 30 Novembre 2017 »

Pourquoi l’approche « Couch Potato » fonctionne bien

Un peu en réponse à l’excellent article de Blogueur Masqué (Serait-il plus logique d’investir dans un fonds indiciel qui suit le S&P500 que d’utiliser la méthode Dividend Growth investing?), j’aimerais préciser ici l’approche que je préfère personnellement et les raisons qui motivent ce choix. D’abord je précise que je n’ai rien contre l’approche par croissance des dividendes et que dans l’ensemble, je suis d’accord avec les conclusions de l’article. Par contre, je tenais à préciser certains avantages de l’approche indicielle, qui n’ont rien à voir avec les rendements théoriques de chacune des approches.

Continuer la lecture de « Pourquoi l’approche « Couch Potato » fonctionne bien »

20 outils (quasi) essentiels pour entretenir une maison

Une bonne façon d’économiser et de devenir indépendant financièrement, c’est de devenir indépendant le temps venu d’entretenir sa maison et ses objets. Sans devenir ébéniste, il est facile de développer son habileté à réparer, rénover et construire des structures simples. Mais de quels outils avez-vous besoin? Quel prix devriez-vous y mettre? Voici mon opinion sur le sujet!

Continuer la lecture de « 20 outils (quasi) essentiels pour entretenir une maison »

Le vrai chiffre qui compte pour déterminer le prix d’un bien

Ce chiffre, c’est le coût total de possession. La plupart du monde sont très poches le temps venu de déterminer le véritable coût d’un bien. C’est un peu de votre faute, vous qui ne savez pas calculer le coût total de possession, si les objets qu’on achète sont de la crap. Parce que vous ignorez le vrai coût des objets, vous sautez sur le truc le moins cher, pensant économiser. Mais au-delà des simples objets de la vie de tous les jours, même dans les décisions majeures comme l’achat d’une propriété, la plupart des gens ne calculent pas le véritable coût.  Continuer la lecture de « Le vrai chiffre qui compte pour déterminer le prix d’un bien »

Deux nouveaux outils pour économiser

Au cours des premières semaines de ma nouvelle vie de retraité, j’ai passé un certain temps, quand il faisait mauvais temps ou au contraire trop chaud, à chercher de nouvelles façons d’économiser, si possible de manière récurrente. Je me suis donc intéressé notamment aux applications reliées au commerce électronique. J’ai décidé de les essayer pendant au moins trois mois avant de faire des recommendations. Après cet exercice, j’ai retenu deux applications qui à mon avis valent vraiment la peine. L’une d’elle m’a même convaincu de mettre un terme à notre projet Chasseurs de Rabais. Les voici.

Continuer la lecture de « Deux nouveaux outils pour économiser »