L’investissement à long terme et le pari de Warren Buffet

Il y a dix ans, le fameux investisseur Warren Buffet a fait le pari suivant: investir dans un fond indiciel (FNB) basé sur l’indice S&P 500 allait battre un portefeuille composé par des investisseurs professionnels actifs. Le pari a été officialisé, la contre-partie a choisi un panier de cinq fonds actifs. 

Avance rapide dix ans plus tard: Buffet gagne haut la main. L’investissement dans l’index a en effet rapporté près de 8% de rendement annuel, tandis que le panier de fonds géré activement pas des professionnels supposés capables de dénicher les meilleurs titres et protéger le portefeuille contre les aléas du marché  n’a généré qu’un maigre rendement de moins de 3%.

Le plus étonnant de l’histoire, c’est de lire aujourd’hui un tas de gens qui disent: « Il a gagné cette fois, mais d’après moi si on refait le pari aujourd’hui, il perdrait tant les actions sont surévaluées. Après tout, on a eu une longue séquence de gains depuis 2010 ». Je dis étonnant, car le pari a été fait en réalité à l’un des pires moments pour Buffet, à un moment où l’investissement actif aurait dû battre l’indexation passive: à la veille de la grande crise financière de 2008-2009. N’est-ce pas le but des hedge funds? D’avoir des rendements positifs dans de telles circonstances?

En réalité, le 8% réalisé par l’index n’est pas un rendement anormal, il est même légèrement inférieur à la moyenne historique qui est autour de 10%. On ne peut donc pas dire que Buffet a profité d’une séquence particulièrement exceptionnelle.

Alors pourquoi des professionnels actifs n’ont-ils pas réussi à faire mieux que l’index ? Il y a plusiseurs raisons à mon avis (et celui de Buffet):

  • le salaire des gestionnaires. Ces « professionnels », des gestionnaires, sont grassement payés. Ils sont payés à même les rendements du fond, réduisant ainsi le retour sur l’investissement
  • les frais de transactions. Au-delà du salaire des gestionnaires, toutes les transactions qu’ils font génèrent des frais
  • en moyenne, les actions font toujours mieux que n’importe quel véhicule. Historiquement, détenir 100% d’actions est ce qui génère le meilleur rendement moyen. Ajouter de l’or, de l’argent liquide, des obligations, des options, vendre à découvert ou tout autre mécanisme visant à diminuer la volatilié ou se protéger contre des baisses, en moyenne, diminue le rendement des portefeuilles. J’ai essayé avec des simulateurs basés sur des données historiques: il n’existe aucune période de 30 ans dans l’histoire où 100% d’actions n’était pas mieux que toute autre combinaison d’actifs
  • parce que l’index représente déjà la moyenne des gestionnaire… moins les frais! Que représente un index comme le SP&500 ? Il représente un échantillon très significatif du marché boursier dans son ensemble. Or, le prix du marché boursier est déterminé par des investisseurs actifs. Donc l’indice représente la moyenne de ces investissements actifs. En moyenne, donc, les investisseurs actifs vont faire… la moyenne, soit l’index ! Considérant les frais qu’ils chargent, les fonds actifs, en moyenne, vont donc faire moins bien que l’index. C’est aussi simple que ça!

2 réponses sur “L’investissement à long terme et le pari de Warren Buffet”

  1. Solide et interessant comme article. Depuis quelques mois, fini les transaction pour moi. J’achète au 6 mois environs ($$ liquide et dividende accumulés), et je ne fais que racheter ce que j’ai déja (CNR, TD, XEI, DF, ZWB, SVI, BK). Je me suis rendu compte que je perdais trop de $$$ en transaction, cela afin d’essayer de battre les marchés. Surtout qu’auparavant les commisions étais à presque 30$… Le rendement ne s’en porte que mieux (moyenne actuelle de 15 %).

    1. C’est à mon avis une excellente approche. C’est à peu près ce que je fais, désormais, malheureusement j’ai un historique d’investisseur semi-actif, j’ai aussi essayé de générer des pertes en capital pour appliquer sur les gains de la vente d’une entreprise, etc. Bref, j’ai beaucoup de titres aujourd’hui et je dois attendre avant de faire le ménage car sinon je vais générer des gains imposables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *