Riche parce que millionnaire? Une notion qui manque d’âge!

La question de la richesse est souvent posée sous la forme de l’actif net ou de l’actif financier (en excluant la résidence principale). Ainsi, l’on est millionnaire, et présumément riche, si on possède par exemple un million: nous faisons alors partie du club sélect des millionnaires ! D’autres vont mesurer la richesse en fonction des revenus. Intéressant, mais incomplet: Warren Buffet n’a probablement pas de gros revenus, en comparaison de sa fortune. Le problème avec la mesure de l’actif net, c’est qu’il ignore totalement l’âge. Être millionnaire à 25 ans, c’est être riche. Être millionnaire à 60 ans, c’est être dans la classe moyenne supérieure.

Il est rare en effet que la notion de richesse, basée sur l’actif des personnes, considère l’âge des personnes. Je ne me rappelle pas avoir vu ça une seule fois, en fait.

Pourtant, la différence est majeure. Si vous êtes millionnaire à 25 ans et que vous continuez à travailler pendant 40 ans, vous avez le potentiel d’atteindre des dizaines de million d’actif avant votre retraite. Si vous êtes millionnaire à 60 ans et que vous prenez votre retraite, vous n’êtes en fait pas si riche.

En fait, à l’instant précis où vous prenez votre retraite, la valeur d’un dollar d’actif est la plus basse de votre vie. Un million à 25 ans, c’est énorme pour une personne qui par ailleurs continue d’avoir des revenus autres que ceux provenant de ses investissements. À l’autre extrême, si vous avez un million et que vous êtes agé de 90 ans, vous êtes également riche: votre espérance de vie est faible et vous pouvez donc vous permettre de dépenser des centaines de millier de dollar chaque année sans crainte d’épuiser votre fortune. C’est un peu comme si la valeur d’un million suivait cette courbe:

On pourrait dire que l’axe vertical correspond aux revenus potentiels que vous pouvez avoir, en fonction de l’âge: avant la retraite, on travaille et gagne des revenus, donc la capacité de dépense est beaucoup plus élevée. Quand on est très âgé, on peut se permettre de dépenser davantage étant donné son espérance de vie réduite. Le creux du U, c’est au moment précis de prendre sa retraite: non seulement les revenus (autres que ceux provenant du million) sont à l’arrêt, mais c’est le moment où le million devra fournir des revenus pour le plus grand nombre d’années de retraite dans la courbe.

Plus on prend sa retraite complète (sans prévision de revenus de travail) jeune, moins un million nous rend riche. Quand j’ai quitté mon travail, donc, mon 660,000$ m’a fait passé de plutôt riche (j’étais à gauche dans la courbe) à relativement pauvre (je suis au creux de la courbe): après tout, mon portefeuille ne me permettra que des revenus de 22,000$, ce qui est somme toute très modeste.  Par contre, je prévois un jour avoir des revenus autres que provenant de mes investissements, ce qui rend l’exercice davantage théorique que pratique.

Bref, tout ceci pour dire que les mesures traditionnelles de la richesse sont à mon avis tout à fait dysfonctionnelles parce qu’elles ignorent votre capacité future à gagner des revenus additionnels, cette capacité dépend en bonne partie de votre âge (et bien sûr, de votre emploi) et de l’âge prévue de votre retraite « totale ». Donc, à partir de maintenant, cessez de vous comparer avec des gens qui ont un âge différent du vôtre (ou, par exemple, avec la moyenne québécoise): la comparaison ne tient pas!

6 réponses sur “Riche parce que millionnaire? Une notion qui manque d’âge!”

  1. Fort réfléchis et très intéressant à lire.

    Continuez ainsi, et ce blog sera l’un de vos revenus alternatifs !

  2. Merci Brudy ! Je ne crois pas qu’un blogue dans une niche aussi limitée puisse rapporter des revenus significatifs, donc je le fais uniquement par plaisir !

  3. MrJack,
    Intéressant comme angle.
    On pourrait aussi parler de situation géographique… avec 22,000$ Canadien tu pourrais aller loin à l’étranger…
    Moi je considère qu’on gaspille vraiment bcp. Mais même ici, 22000$ de revenu, est-ce vraiment si modeste? Tu ne paierais pratiquement pas d’impôts sur ce revenu en plus, tes frais de logement sont dérisoires… au fonds t’es mieux que quelqu’un qui gagne 40-45k brut avec une hypothèque à payer…

    1. Effectivement, je ne veux surtout pas avoir l’impression de me plaindre 😉 Mais si je dis à quelqu’un: j’ai 650,000$ en banque, il risque de me percevoir comme riche, alors que si je dis que j’ai des revenus de 22,000$, mais une maison payée, soudainement sa perception change. Évidemment, à 42 ans, la différence c’est que j’ai le potentiel d’aller chercher d’autres revenus comme mon éventuel contrat.

Les commentaires sont fermés.