Encore une chronique, pour faire changement

Je suis de type early-adopter, j’aime le changement et la nouveauté. J’aime expérimenter des choses, changer mon mode de vie à l’occasion. Au cours des quelques vingt dernières années, nous sommes passés, dans l’ordre, d’un appartement, à proprio d’un shack dans le bois, puis à la vie de condo dans un quartier style Plateau, ensuite à un appartement loué au coeur du centre-ville, pour finalement déménager nos pénates en redevenant proprio d’une maison de la banlieue proche.

Ce besoin de changement n’est pas exactement un trait de caractère qui permette d’économiser et d’atteindre l’indépendance financière. Pierre qui roule n’amasse pas mousse, c’est pas ça qu’on dit? Ah bon.  Continuer la lecture de « Encore une chronique, pour faire changement »

Chronique du 22 octobre

Les marchés boursiers sont en période de correction, et, qui sait, peut-être assistons-nous à un début de bear market. Il y a quelques semaines, je me trouvais bien intelligent avec ma transaction automobile qui m’a permis de libérer 10,000$ (que, heureusement, je n’ai pas encore réinvesti). Mais en moins d’une semaine, mes investissements ont fondu de plus de 30,000$.

Dans la même période, j’ai également appris le nouveau rôle d’évaluation et pu constater que la valeur de ma maison avait dégringolé de 75,000$. Pouin, pouin, pouin.

Continuer la lecture de « Chronique du 22 octobre »

Semaine du 15 octobre

Je suis partagé sur ma relation avec les États-Unis. Je déteste Trump, ce qui n’est pas très original. J’ai suivi la renégociation de l’ALENA et la manière dont les américains ont traité le Canada est honteuse. Je suis de ceux aussi qui croient que consommer américain est en quelque sorte soutenir l’économie américaine et aux États-Unis, les gens votent en fonction de l’argent. Alors, je boycotte les États-Unis, autant comme destination de voyage (j’ai fait l’aller-retour Québec-Colombie-Britannique cet été, je ne suis pas passé par les États-Unis même si cela m’aurait intéressé). J’aimerais aller en Floride cet hiver avec mon VR mais je ne le ferai probablement pas.

Continuer la lecture de « Semaine du 15 octobre »

Chronique sans titre – semaine du 8 octobre 2018

Par hasard, un ami vendait sa vieille Fit de 2007 avec 200,000km au compteur. Pour 2000$. Me suis dit: que peut-il arriver? Au pire, je l’envoie à la casse (la voiture, pas mon ami). Si elle survit un an sans réparation majeure, je suis sans doute gagnant. Si elle se rend à 225,000, au rythme où j’ajoute des kilomètres au compteur, je pourrais prolonger sa vie de cinq années de plus. Alors j’ai vendu ma voiture de 8 ans qui valait encore 14,000$ pour la troquer contre une vieille poubelle avec 200,000km au compteur.

C’est une voiture dont toutes les pièces font du bruit, sauf le klaxon.


 

Continuer la lecture de « Chronique sans titre – semaine du 8 octobre 2018 »

Le défi VVV: Vend, Valorise ou Veux-tu ben me sacrer ça aux vidanges?

Le mouvement minimaliste continue à attirer l’attention, du moins, dans le cercle des trucs que je lis. Récemment, il y a eu notamment des articles de Fais Comme les Riches et du site Les Ingénieux. Même si je reste un peu réticent à l’idée de me départir des objets inutilisés qui m’entoure, il n’en demeure pas moins qu’à chaque fois que je fais l’exercice, je m’en sens en quelque sorte libéré. Sentiment qui ne dure guère longtemps, comme un post Instagram. Voyons voir.  Continuer la lecture de « Le défi VVV: Vend, Valorise ou Veux-tu ben me sacrer ça aux vidanges? »

Vivre ses trips maintenant ou attendre une retraite hâtive?

Ce dernier mois, Mlle Jennie et moi avons été confronté à une décision importante qui m’avait touché plusieurs fois dans le passé et qui touche possiblement ceux qui cherchent à atteindre leur indépendance financière: quels sont les projets, les « trips » que l’on devrait retarder et lesquels devraient être réalisés maintenant?

Continuer la lecture de « Vivre ses trips maintenant ou attendre une retraite hâtive? »

Budget: observer plutôt que planifier

J’ai toujours eu l’impression d’avoir eu un budget depuis 1998, car je possède un chiffrier qui remonte à cette année. Je ne m’étais jamais posé la question. Pour moi, c’était mon budget. Mais en réalité, ce n’est pas un budget: c’est une observation de mes dépenses (ainsi qu’une section pour calculer mon actif). Je vais vous expliquer pourquoi je crois qu’observer ses dépenses est un outil bien plus intéressant et puissant qu’un budget classique et même, qu’un budget peut en réalité vous faire dépenser trop.

Continuer la lecture de « Budget: observer plutôt que planifier »

Un an de retraite !

J’étais de passage chez des amis, que je n’avais pas vus depuis plusieurs années, lors de ma tournée canadienne. Nous étions au bord d’un feu et chantions (miaulons serait plus juste) des vieilles chansons du bon vieux temps: du Paul Piché, du Jean Leloup, du Francis Cabrel. Prenant une pause que nos cordes vocales et les voisins avaient méritée, on s’est mis à jaser de choses diverses. J’ai raconté ma situation.

Chaque fois que je le fais, je raconte une version diminuée. La version où je ne suis pas vraiment indépendant financièrement, mais où je prévois travailler à temps partiel, parce que je n’ai pas besoin de beaucoup d’argent pour vivre et que je veux plus de temps à moi. Et comme ça, en jasant, en regardant la date sur mon téléphone, je me suis rendu compte que ça faisait alors exactement, jour pour jour, un an que j’avais pris ma retraite.  Continuer la lecture de « Un an de retraite ! »

Délayer les pensions du gouvernement pour réduire le risque de vivre longtemps

Un jeune retraité de 40 ans doit prévoir subsister 45 à 50 ans grâce à ses économies. Mais ce chiffre est arbitraire. Et si on vit jusqu’à 100 ans? Jusqu’à 110? L’un des avantages des rentes dites viagères est qu’elles versent un montant à vie. Il y a donc une composante « assurance » dans la rente. C’est un peu l’inverse d’une assurance vie: elle vous protège contre le fait de ne pas mourir. Les rentes du RRQ (qui dépendent de vos cotisations) et la Sécurité de la Vieillesse (SV) du Canada (auxquelles vous avez droit comme citoyen) sont des rentes apparentées aux rentes viagères. Et comme les rentes viagères qu’on achète, les montants qu’on obtient sont plus élevés quand on les prend quand on est plus vieux. D’un point de vue de gestion du risque, vaut-il la peine de retarder le moment où on reçoit ces rentes?

Continuer la lecture de « Délayer les pensions du gouvernement pour réduire le risque de vivre longtemps »

5 mythes véhiculés par la communauté à déboulonner

Aujourd’hui, je vous ai concocté un article avec un titre de style click-bait, ça me tentait.

Je suis un myth buster né. Quand quelqu’un sort une information douteuse, mon premier réflexe est de penser : « LÉGENDE URBAINE! ». La plupart du temps, j’ai raison. J’en suis fatiguant. J’ai un sonar à mythe intégré.

J’aimerais ça, y croire, des fois. Je me déteste quand j’essaie de briser les croyances des gens. Au fond, qu’est-ce qu’ils gagnent à savoir la vérité quand le fait est anodin ? Qu’est-ce que ça peut faire que les gens croient que Walt Disney a été congelé, que de se raser accélère la pousse des poils, qu’on utilise 10% de notre cerveau ou que de mettre des piles au frigo prolongent leur vie ?

Mais c’est plus fort que moi.  Continuer la lecture de « 5 mythes véhiculés par la communauté à déboulonner »