Quel avenir pour ce blogue?

Quand j’ai démarré ce site, c’était pour créer une communauté sans publicité autour d’un forum, comme la Communauté Liberté Financière qu’a créé récemment Maxime. Faute d’activité, j’avais temporairement désactivé le forum et je m’étais donné comme objectif d’augmenter le trafic ici avant, avec le blogue, histoire d’avoir une masse critique suffisante pour alimenter le forum, et ensuite de délaisser le blogue.  Continuer la lecture de « Quel avenir pour ce blogue? »

Survivre à l’augmentation du coût de la vie

Un des dangers sous-estimés d’une retraite jeune est l’augmentation du coût de la vie. À peu près toutes les méthodes visant l’indépendance financière se basent sur une mesure traditionnelle de l’inflation, qui est en réalité un indice des prix à la consommation à travers le temps.  En somme, on compare des biens similaires et l’évolution de leur prix année après année. Cette approche comporte une faille importante: les salaires, eux, montent généralement un peu plus rapidement. Ainsi, un retraité dont la rente n’augmente qu’en fonction de cet indice (ou souvent, moins) s’appauvrit par rapport au reste de la population.

Continuer la lecture de « Survivre à l’augmentation du coût de la vie »

Pourquoi je ne crois pas au stock picking

Le stock picking, c’est de choisir soi-même dans quelles actions on va investir. Certains vont faire aussi du « sector picking »: choisir dans quel secteur (énergie, technologies) investir. Ils vont peut-être prendre un FNB dans ce secteur pour y investir. Dans tous les cas, je considère ces stratégies inutiles. En fait, je considère inutile toute stratégie qui vise à déterminer quelle compagnie, quel secteur ou quel moment est approprié pour investir. Pourquoi?

Continuer la lecture de « Pourquoi je ne crois pas au stock picking »

Comment calculer notre budget de retraite?

L’une des questions les plus délicates dans une planification de retraite est celle des revenus requis pour couvrir ses dépenses. La question est d’autant plus complexe qu’à partir d’un certain revenu (somme toute assez bas), il est possible que l’impôt viendra s’ajouter aux dépenses.

Or, c’est fichtrement compliqué de savoir combien d’impôts on va payer, parce que ça dépend d’où viennent les « retraits »: CELI, REER, dividendes hors régimes, vente d’actions hors régimes, intérêts hors régimes… vraiment, les gouvernements n’ont pas rendu les choses faciles pour les retraités. Ça prend presque un actuaire ET un fiscaliste pour s’en sortir.

Continuer la lecture de « Comment calculer notre budget de retraite? »

Calculer la valeur des rentes (et un calculateur pour vous aider)

Dans le domaine de la retraite, tout est calculé en fonction d’une retraite normale à l’âge de 60 ou 65 ans. Les calculs de RRQ et de la Pension de Vieillesse du Canada, ainsi que les pensions d’employeur n’y échappent pas. On ne vous dira jamais, par exemple, quelle rente vous obtiendriez si vous preniez votre retraite à 40 ans. En prenant sa retraite tôt, un autre défi se pose: vous cessez de travailler avant d’avoir droit aux rentes. Ces rentes seront disponibles quand vous aurez 55, 60 ou 65 ans. Comment utiliser la valeur de ces rentes dans vos calculs d’indépendance financière?

Continuer la lecture de « Calculer la valeur des rentes (et un calculateur pour vous aider) »

Les placements garantis liés au marché, un bon achat?

Vous avez peut-être déjà entendu parler des placements garantis liés aux marchés financiers. La plupart des banques offrent de tels produits. Récemment, j’ai reçu une promotion de Desjardins qui a attiré mon attention: un placement garanti à 100%, mais dont le taux de rendement, variable, peut atteindre un maximum de 9.89% (plutôt que le taux maximum normal, autour de 8.5%) par an sur 5 ans (60% de rendement maximum au total). Il est à noter que si le capital est garanti, le rendement, lui, pourrait être nul si les marchés sont négatifs après cinq ans.

Continuer la lecture de « Les placements garantis liés au marché, un bon achat? »

Le danger de viser un chiffre pour sa retraite

Cet article est inspiré de la lecture suivante:

Can the “Simple Math” make retirement more difficult?

Je suis un fan de probabilités et plusieurs jeux de l’esprit sont parfois contre-intuitifs. Vous avez peut-être déjà entendu la question suivante:

« Vous participez à un jeu. Il y a trois portes, et derrière l’une des portes se cache un gros prix de 1 million de $. L’animateur du jeu vous demande de choisir l’une des portes. Vous dites par exemple à l’animateur: je choisis la porte #2. L’animateur vous répond: d’accord. Je vais vous donner un indice. Le million de $ ne se cache pas derrière la porte #3. Est-ce que vous maintenez votre choix de la porte #2? »

Continuer la lecture de « Le danger de viser un chiffre pour sa retraite »

Bilan financier au 31 décembre 2017

(note: depuis mon départ, j’ai eu des revenus d’emploi en tant que consultant. Je me suis dit que ça serait utile de savoir où j’en serais si j’avais pris une retraite totale: en d’autres mots, mon taux de retrait de 3.5% aurait-il fonctionné dans un contexte de retraite totale?).

Portefeuille « retraite totale » au 31 décembre 2017 : 710,500$, en hausse de 1000$ par rapport au mois précédent.

Portefeuille réel au 31 décembre 2017 : 715,000$, en hausse de 1000$ par rapport au mois précédent.  Continuer la lecture de « Bilan financier au 31 décembre 2017 »

Objectifs 2018

Il est toujours bon de se fixer des objectifs dans la vie. Je dirais que c’est d’autant plus important quand on a notre destinée entièrement entre nos mains, comme retraité: autrement, on risque de sombrer dans l’oisiveté, alors qu’en réalité un monde de possibilités s’ouvre à nous. Je suis de ces gens qui ont beaucoup d’énergie quand ils en dépensent beaucoup: plus j’en fais, plus j’ai le goût d’en faire, mais l’inverse est également vrai!

Continuer la lecture de « Objectifs 2018 »

Qu’aimeriez-vous faire dans cinq ans?

Un homme dans la trentaine passe une entrevue d’embauche et se fait poser les questions classiques.

Un manné, la question est: « Qu’aimerais-tu faire dans cinq ans? »

« J’aimerais être aux Îles Turquoises dans une luxueuse villa  avec une top modèle suédoise qui croit que je suis la chose la plus merveilleuse depuis l’invention du pain tranché.

En fait, à bien y penser, j’aimerais faire ça dès maintenant. »

Continuer la lecture de « Qu’aimeriez-vous faire dans cinq ans? »